Education
L'élevage du Chemin des Noues propose des cours d'éducation individuel pour la sociabilité du chien. Pour obtenir de bon conseil technique pour le chiot et le maître.

L'éducation du chien
peut se comparer à celle d'un jeune enfant. Il s'agit d'apprendre au nouveau venu dans la famille ce qui est autorisé et ce qui est interdit. Pour le bien-être de tout le monde, il faut lui apprendre à obéir à quelques ordres simples.
Education des chiots de l'éleveur

Education chien de l'élevage

Apprendre tout de suite !

L'éducation de votre nouveau compagon commence le jour ou il arrive à la maison. Pas question d'assommer le chiot avec des séances de travail ! C'est un bébé. En revanche apprenez lui que les besoins ça se fait dehors ou un endoit bien précis que vous avez prévue à cet effet, que l'on ne dort pas sur le lit, que l'on ne mange pas dans les assiettes etc...

C'est à vous de voir ce qu'il convient d'autoriser ou d'interdire. Réfléchissez et ayez un peu de bon sens. Le petit chien qui ressemble à une peluche qui a environ 10 semaines à qui vous apprenez, sans y penser, à venir faire un calin sur vos genoux, pèsera peut-être 45 kg dans deux ans... dur, dur le calin !!!

Ce qui est autorisé aujourd'hui et interdit demain sera nécessairement source de contrariétés .

Le chiot découvre l'univers dans lequel il va vivre, il est enjoué et curieux. Sortez le ! Montrez lui tout ce qu'il devra cotoyer : la ville, les endroits bruyants, les "gens" et... ses congénères.


Savoir vivre

Progressivement apprenez à votre chien l'obéissance de base : marcher en laisse, revenir quand vous l'appelez, s'asseoir, se coucher, rester sans bouger alors que vous vous éloignez un peu. Tout ce qui vous facilitera la vie quotidienne avec votre compagnon.

Enseignez lui à ne pas sauter sur tout le monde, à ne pas aboyer pour oui ou pour un non, à rester tranquille au restaurant pendant que vous déjeunez. Vous serez fier d'entendre le serveur vous dire qu'il préfère avoir dix chiens comme le votre plutôt que deux "garnements" comme ceux de la table d'en face.

Comment ?

Lorsque votre chien fait bien, il est récompensé, lorsqu'il fait mal il est réprimandé. 
Le chiot est très joueur. Soyez imaginatif pour lui apprendre ce qu'il doit savoir par l'intermédiaire du jeu (balles, os ...).

La récompense c'est d'abord votre attitude : vous êtes content, ça se voit et ça s'entend. 
Evidemment on peut agrémenter les effusions d'une caresse et d'une petite gâterie. Petit à petit, on écartera la gâterie (on en n'a pas toujours sous la main) pour ne conserver que la caresse, c'est plus économique et tout aussi efficace.

La réprimande c'est d'abord votre attitude : vous n'êtes pas content, ça se voit et ça s'entend (ne criez pas !).  

Soyez persuasif (il faut donc que vous soyez vous-même convaincu) dans le ton que vous employez. Le chien fera vite la différence. En cas de difficulté, pas de coups ! (ni de bâton, ni de journal...) : avez-vous remarqué comment la chienne s'y prend avec ses chiots ? "Je t'attrape par la peau du cou et je te secoue un peu".

La fréquentation de cours d'éducation à l'élevage vous   apportera la pratique et les conseils dont vous aurez besoin.

Technologies avancées

Si vous souhaitez aller plus loin avec votre chien, un monde d'activités s'offre à vous des plus ludiques aux plus exigeantes. L'agility, le ring, le campagne, le RCI, le pistage, l'obédience etc. sont autant de disciplines que vous proposent les clubs canins. Toutes nécessitent une bonne éducation de base.

De l'entrainement jusqu'à la compétition c'est de la complicité entre le maître et le chien que naîtront les résultats et cette extraordinaire faculté de se comprendre d'un geste ou d'un regard. 

   

Image ou texte alternatif

 

Image ou texte alternatif

Téléchargez le plugin flash http://www.macromedia.com/go/getflashplayer

Accueil
L'élevage
Nos chiens
Histoire
Informations
Contact
Liens

Bienvenue
dobermann